N° 93,
« Enseigner la poésie moderne »

Enseigner la poésie moderne ?

Karl CANVAT et Georges LEGROS

L'article présente un état des lieux de l'enseignement de la poésie au lycée à travers les programmes belges et les instructions officielles françaises de ces dernières années. D'une manière générale, on constate, outre une certaine marginalisation de l'enseignement de la poésie, une dissolution de l'objet « poésie » au profit des « textes poétiques », voire de la « fonction poétique », ainsi qu'une mutation profonde de ses finalités, qui s'explique à la fois par l'évolution scolaire, l'évolution poétique et l'évolution théorique et méthodologique.
Ces constats conduisent à réaffirmer l'importance de la visée « éducative » de l'enseignement de la littérature et à insister sur la nécessité de savoirs pour comprendre le sens de l'entreprise poétique moderne : savoirs sociaux, savoirs techniques et savoirs historiques.
Mots-clés : POÉSIE – DIDACTIQUE DE LA LITTÉRATURE – FINALITÉS – HISTOIRE LITTÉRAIRE

Lyrisme et matérialisme

Michel COLLOT

La critique associe souvent la poésie moderne à l'exploration du matériau verbal et l'oppose à la tradition lyrique, davantage attachée à l'expression de l'émotion. Les évolutions respectives de la science, de la pensée philosophique comme de l'art ont pourtant mis en cause ce dualisme hérité de la culture occidentale. De Rimbaud à Jaccottet en passant par Mallarmé, Apollinaire, Cendrars, Breton, Reverdy, Ponge, Senghor, Ponge et Bonnefoy, l'article montre le lien consubstantiel, dans la poésie moderne, de la matière du monde et des mots et de l'émotion : la matière, à travers la perception et l'imagination, peut être source d'émotion ; inversement, l'émotion a besoin du support de la matière des mots et du monde pour s'exprimer. Pour saisir cette interaction, une didactique conséquente de la poésie devrait s'efforcer d'intégrer les apports des approches thématiques, formelles, psychanalytiques et génétiques.
Mots-clés : POÉSIE – MODERNITÉ – MATÉRIALISME – LYRISME – DIDACTIQUE

Introduire à la poésie contemporaine : l'exemple de la métaphore chez  Ponge

Myriam VAN DER BREMPT

L'article cherche à introduire les élèves à la poésie contemporaine à partir de l'analyse d'un fonctionnement textuel particulier : la métaphore chez Francis Ponge. On prend deux options de départ : 1) celle d'identifier les principales représentations mentales des élèves sur la poésie et d'en évaluer les conséquences ; 2) celle d'entrer en poésie contemporaine par la découverte d'un auteur singulier, en l'absence de caractéristiques suffisamment communes pour permettre une approche d'ensemble de la production poétique actuelle. On a choisi Ponge, estimant que sa conception de la poésie comme entreprise de connaissance était révélatrice des enjeux de la pratique poétique chez d'autres auteurs contemporains.
Mots-clés : DIDACTIQUE – REPRÉSENTATIONS – POÉSIE CONTEMPORAINE – PONGE – MÉTAPHORE

Référence parler : le retour du refoulé.
Notule sur les traitements de la référence en régime de lecture littéraire en général
et poétique en particulier

Jean-Pierre GOLDENSTEIN

Partant du constat de la difficulté de conduire les élèves à dépasser une lecture littérale du texte poétique moderne, l'article montre la nécessité d'une réflexion sur les ordres du réel et du textuel et insiste sur l'importance des savoirs lexicaux, culturels et intertextuels, donc sur l'implication du lecteur dans la construction du sens.
Mots-clés : LITTÉRATURE – POÉSIE – LECTURE LITTÉRAIRE – LECTURE POÉTIQUE – RÉFÉRENCE

Le surréalisme de Belgique : un problème d'histoire littéraire ?

Jean-Maurice ROSIER

L'article est la relation d'une expérience menée en classe terminale de français dans un lycée de la Belgique francophone. Il s'applique à montrer comment la prise en compte des théories de l'apprentissage modifie l'enseignement de l'histoire de la littérature, appréhendée ainsi non plus comme simple adjuvant à la lecture ou apparat anecdotique du discours professoral. La démarche illustre la nécessité de s'appuyer sur l'environnement culturel pour travailler le système de représentations des apprenants et construire des savoirs. La séquence didactique présentée – le Surréalisme de Belgique – s'efforce de fournir des outils méthodologiques autant qu'à éveiller la conscience historique et critique des élèves placés dans une position de recherche. Modestement, elle essaie de construire le volet didactique de l'histoire institutionnelle de la littérature.
Mots-clés : APPRENTISSAGE – DIDACTIQUE – HISTOIRE INSTITUTIONNELLE DE  LA LITTÉRATURE – SOCIOLOGIE DE LA LITTÉRATURE – LITTÉRATURE FRANCOPHONE DE LA PÉRIPHÉRIE

Petite bibliographie portative à l'usage de la poésie et des enseignants

Daniel DELAS et Serge MARTIN

L'article propose une bibliographie sélective d'ouvrages et d'articles théoriques et didactiques sur la poésie. Il comporte sept rubriques introduites chacune par un commentaire critique : 1. Les poètes et la poésie, 2. Poéticiens-théoriciens de la poésie, 3. Métriciens et spatialistes, 4. Oralistes, 5. Introducteurs, 6. Praticiens, pédagogues et didacticiens, 7. Anthologistes, 8. Revuistes.
Mots-clés : BIBLIOGRAHIE – POÉSIE – POÉTIQUE – THÉORIE – DIDACTIQUE

Étude d'une forme fixe. Le sonnet

Raymond MICHEL

L'article présente une séquence didactique élaborée pour des élèves de troisième, à partir des choix éditoriaux d'un manuel publié chez Nathan, "Maîtrise de l'écrit". L'objectif est d'amener les élèves à reconnaître et à écrire des sonnets, en en respectant la dynamique structurelle (essentiellement l'opposition quatrains / tercets). Sont pris en compte aussi bien des sonnets réguliers, que des sonnets irréguliers, et même «  déviants  », qui montrent que cette forme fixe est un moyen d'expression encore vivant. Lecture, mise en évidence de règles de fonctionnement, écriture, relectures, réécritures sont constamment sollicitées.
Mots-clés  : DIDACTIQUE – POÉSIE – SONNET – LECTURE – ÉCRITURE

 

HAUT DE PAGE - N° 93

 

© CRESEF - Tous droits réservés

Lire les
résumés au 
format PDF