103  Texte et discours n° 6 (1975) B. Combettes,  J. Fresson, « Quelques éléments pour une linguistique textuelle », pp. 25-55. n° 11-12 (1976) M. Charolles, « Grammaire de texte - théorie du discours - narrativité », pp. 133-154. B. Minel, « Pour une théorie des pratiques discursives », pp. 155-190. n° 13 (1977) B. Combettes, « Ordre des éléments de la phrase et linguistique du texte », pp. 91-101. J.-M. Adam, « Ordre du texte, ordre du discours », pp. 103-111. n° 22-23 (1979) J.-M. Adam,  Ordre du discours : narratif/poétique », pp. 105-122. n° 28 (1980) M. Charolles,  « Les formes directes et indirectes de l’argumentation », pp. 7-43. n° Spécial Cerisy (1980) M. Charolles,  « L’ordre de la signification », pp. 49-64. n° 34 (1982) J.-M. Adam,  A.  Petitjean, « Introduction au type descriptif », pp. 77-91. n° 43 (1984) J.-M. Adam, « Des mots au discours : l’exemple des principaux connecteurs », pp. 107-122. n° 45 (1985) H. Boyer, « Les temps dans la mise en scène du vécu. Le récit de vie comme écriture », n° 45, pp. 52-64. n° 49 (1986) B. Combettes, « Introduction et reprise des éléments d’un texte », pp. 69-84. n° 51 (1986) B.  Combettes, « Le texte explicatif : aspects linguistiques », pp. 23-38. B. Schneuwly,  M.-C. Rosat, « Analyse ontogénétique des organisateurs textuels dans deux textes informatifs écrits », pp. 39-53. n° 55 (1987) J.-M. Adam, « Approche linguistique de la séquence descriptive », pp. 3-27. n° 56 (1987) B. Combettes, « Types de textes et faits de langue », pp. 5-17. F. Revaz,  « Du descriptif au narratif », pp. 18-38. P. Lane,  « L’hétérogénéité textuelle. Étude d’un texte de Woody Allen », pp. 39-53. J.-M. Adam, « Types de séquences textuelles élémentaires », pp. 54-79. n° 57 (1988) M. Charolles,  « Les plans d’organisation textuelle : périodes, chaînes, portées et séquences », pp. 3-13. M.-J. Reichler-Béguelin,  « Anaphore, cataphore et mémoire discursive », pp. 15-43. N. Briend, « L’illustration et son marquage », pp. 45-56. G. Turco, D. Coltier, « Des agents doubles de l’organisation textuelle, les marqueurs d’intégration linéaire », pp. 57-79. D. Bessonnat, « Le découpage en paragraphes et ses fonctions », pp. 81-105. n° 58 (1988) D. Coltier, « Introduction et gestion des exemples dans les textes à thèse », pp. 23-41. B. Combettes, « Fonctionnement des nominalisations et des appositions dans le texte explicatif », pp. 107-119 n° 60 (1988) M. Charolles, « La gestion des risques de confusion entre personnages dans une tâche rédactionnelle », pp. 75-97 C. Masseron, C. Schnedecker, « Le mode de désignation des personnages », pp. 98-123. n° 62 (1989) A. Petitjean, « Les typologies textuelles », pp. 86-125. n° 64 (1989) C. Schnedecker, « La dénomination du personnage en contexte dialogué », pp. 39-67. D. Coltier, « Introduction aux paroles de personnages : fonctions et fonctionnement », pp. 69-109. B. Combettes, « Discours rapporté et énonciation : trois approches différentes », pp. 111-122. n° 65 (1990) S. Durrer, « Le dialogue romanesque : essai de typologie », pp. 37-62. M. Laparra, « Les discours rapportés en séquences romanesques longues », pp. 77-95. B. Combettes, « Enoncé, énonciation et discours rapporté », pp. 97-111. n° 66 (1990) C. Schnedecker, « Un genre descriptif : le portrait », pp. 59-106. n° 67 (1990) A. Leclaire-Halté, « Explication et récit dans les textes de fiction », pp. 15-34. n° 69 (1991) C. Garcia-Debanc, « Lire le Moyen-Age ou quels critères pour différencier roman historique et écrit d’historien ? », pp. 7-42. n° 73 (1992) M.-J. Reichler-Béguelin, « L’approche des “anomalies" argumentatives », pp. 51-78. M. Descombes Dénervaud, J. Jespersen, « L’anaphore conceptuelle dans l’argumentation écrite », pp. 79-95. C. Golder, « Le discours argumentatif : impact de la finalité communicative sur les formes textuelles produites », pp. 119-125. n° 74 (1992) S. Dompeyre, « Étude des fonctions et du fonctionnement des didascalies », pp. 77-104. A. Petitjean,  « La figuration de l’espace et du temps dans les dialogues de théâtre », pp. 105-125. n° 77 (1993) B. Combettes, « Grammaire de phrase, grammaire de texte : le cas des progressions thématiques », pp. 43-57. n° 84 (1994) B. Combettes, « Une approche diachronique des connecteurs et des modalisateurs », pp. 55-67. n° 85 (1995) C. Schnedecker, « Besoins didactiques en matière de cohésion textuelle : les problèmes de continuité référentielle », pp. 3-25. A. Auricchio, C. Masseron, C. Perrin, « L’anaphore démonstrative à fonction résomptive », pp. 27-52. M.-J. Reichler-Béguelin, « Alternatives et décisions lexicales dans l’emploi des expressions démonstratives », pp. 53-87. M. Charolles, « Comment repêcher les derniers ? Analyse des expressions anaphoriques en "ce dernier" », pp. 89-112. B. Wiederspiel, « Sur quelques aspects de la saisie démonstrative », pp. 113-125. n° 99 (1998) Y. Reuter, « Repenser la description ? », pp. 5-26. n° 100 (1998) J.-M. Adam, G.   Lugrin, F. Revaz, « Pour en finir avec le couple récit / discours », pp. 81-98. E. Nonnon, « La notion de point de vue dans le discours », pp. 99-123. n° 111-112 (2001) J.-M. Adam, « Entre conseil et consigne : les genres de l'incitation à l'action », pp. 7-38 L. Heurley, « Cinq approches différentes du texte procédural », pp. 39-64 C. Garcia-Debanc, « Les genres du discours procédural : invariants et variations », pp. 65-76 H. Veyrac,  « Aperçu de la variété des fonctions des consignes dans le monde du travail », pp. 77-92 n° 117-118 (2003) M.-A. Paveau, « Les voix du sens commun dans les discours sur l'école », pp. 29-49. n° 123-124 (2004) L.  Perrin, « Polyphonie et autres formes d’hétérogénéité énonciative : Bakhtine, Bally, Ducrot, etc. », pp. 7-26. M. Kara, « Reformulations et polyphonie », pp. 27-54. n° 129-130 (2006) Introduction au(x) co(n)texte(s) Entretien avec G. Kleiber, pp. 17-19. Textes/Discours et Co(n)textes. Entretiens avec J.-M. Adam, B. Combettes, D. Maingueneau et S. Moirand, pp. 20-49. J.-J. Franckel, « Situation, contexte et valeur référentielle », pp. 51-70. L. Filliettaz, « La place du contexte dans une approche praxéologique du discours. Le cas de l’argumentation dans les interactions scolaires », pp. 71-88. A.-M. Chabrolle-Cerretini, « Le contexte (du linguistique au littéraire) : une notion à géométrie variable », pp. 89-97. n° 135-136, (2007) E. Beaumatin, « Style et traduction : l’oubli contre la perte », pp. 35-46. n° 139-140 (2008) G. Schmale, « Conceptions populaires de la conversation », pp. 58-80. M. Doury, « “Ce n’est pas un argument !” Sur quelques aspects des théorisations spontanées de l’argumentation », pp. 111-128. 104  Orthographe, lexicale et grammaticale n° 25 (1979) C. Gruaz, « Thèses HESO pour une rénovation », pp. 12-20. N. Catach, « Le graphème », pp. 21-32. C. Gruaz,  « Puissance descriptive d’une formalisation de l’orthographe française contemporaine », pp. 33-42. L. Pasques,  « Approche linguistique des fondements de l’orthographe du français, du XVIe au XXe siècle », pp. 82-93. V. Lucci,  « Orthographe et phonologie générative », pp. 94-99. R. Honvault,  J.-P.    Jaffré,  « Orthographe et idéographie », pp. 100-110. n° 46 (1985) J.-P. Jaffré, Y. Reuter,  « Questions à Nina Catach et E. Charmeux », pp. 7-23. J.-P. Jaffré,  « Compétence orthographique et systèmes d’écriture », pp. 77-96. C. Gruaz, « Phonèmes, graphèmes, morphèmes », pp. 97-106. I. Ariaux-Maraux, « Choix orthographiques de dysorthographiques », pp. 67-76. n° 139-140 (2008) J.-P. Jaffré, M.-F. Morin, « Les activités pré-orthographiques : nature, validité et conceptions », pp. 189-208. © CRESEF - Tous droits réservés Retour à l'index du classement